UHINAK . III Congreso transfronterizo sobre Cambio Climático y Litoral

Programme et intervenants

  • Toutes
    les séances
  • Première journée Mardi, 6
  • Deuxième journéeMercredi, 7
  • Conférenciers du congrès

Mardi, 6 de mars 2018

Ouverture de la journée

  • Réception d’assistants au congrès et café de bienvenu
  • Ouverture institutionnel

Conférence inaugurale

  • Les défis de l'évaluation des risques liés au changement climatique dans les zones côtières
    Prof. Iñigo Losada, Directeur de Recherche IH Cantabria

Bloc I - Les défis du changement climatique sur le littoral

Co-Chair: Ainhoa Caballero, AZTI

Conférence invitée

  • Évaluation de l'impact des composantes climatiques de la montée du niveau de la mer sur le littoral basque, projet klimpact.
    Manuel González, AZTI

Communications orales

  • Simulation du climat local dans le cadre du projet européen RESCCUE.
    Robert Monjo, Fondation pour la Recherche sur le climat (FIC).
  • Tendances de l'énergie de la houle tout au long de l'histoire dans le Golfe de Gascogne.
    Alain Ulazia, Université du Pays Basque, Département d'énergie nucléaire et mécanique de fluides.
  • L'impact du changement climatique futur sur les anguilles de l'Europe méridionale.
    Estibaliz Díaz, AZTI
  • Plus de trois décennies (1986-2017) de mesures hydrographiques dans la plateforme continentale basque (SE du Golfe de Gascogne)..
    Almudena Fontán, AZTI
  • GEOLAB Pasaia: Infrastructure géodésique pour les études du niveau de la mer.
    Joaquin Zurutuza, Aranzadi
  • Phénomènes météorologiques extrêmes et leur impact sur le littoral dans un contexte de changement climatique.
    Jonathan Gómez, Université d'Alicante / CMM
  • Stratégies de développement territorial lors des essais des dynamiques côtières : de la mobilité du littoral jusqu'à la profondeur spatio-temporelle de la zone côtière.
    Thomas Beillouin, Laboratoire OCS, Université Paris-Est

Conférence invitée

  • Scénarios climatiques marins régionaux : leur génération et utilisation pour l'évaluation des impacts dans les zones côtières.
    Damià Gomis, Université des Îles Baléares

Communications orales

  • La résilience des écosystèmes comme concept de gestion du littoral : les défis communs du traitement juridique des constructions et activités en zones à risque.
    Jean-René Maxant, Université de Perpignan Via Domitia, Universidad de Girona, IRD UMR MARBEC.
  • Stratégies de gestion du Trait de Côte sur le littoral Basque Français.
    Emilio Tena Davila, ISL Ingénierie.

Bloc II - Évenements extremes et actions

Co-Chair: Caroline Lummert, GIS Littoral Basque

Conférences invitées

  • Marea: un projet de recherche transfrontaliere pour ameliorer la gestion des risques cotiers au Pays Basque.
    Caroline Lummert, GIS Littoral Basque
  • Adaptation au changement climatique en Aquitaine : les mesures envisagées sont-elles durables face aux évolutions du climat?
    Thomas Bulteau, BRGM/OCA (Observatoire de la Côte Aquitaine)

Communications orales

  • Processus de submersion marine par le runup sur les plages de Biarritz.
    Denis Morichon, Laboratoire SIAME , l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • Incorporation du changement climatique au calcul extrémal d'inondations dans les rivières côtières du Nord-ouest de l'Espagne.
    María Bermúdez, Université de La Corogne
  • Risques côtiers et techniques optiques d'observation.
    Agustín Sánchez Arcilla, Laboratoire d'ingénierie maritime, Université polytechnique de Catalogne.
  • Prise en compte de l’expérience des évènements tempétueux de l’hiver 2013-2014 dans la gestion du risque d’érosion côtière en Aquitaine.
    Didier Rihouey, Casagec Ingenierie.
  • Une base de données pour étudier les statistiques de l'impact des tempêtes sur la côte basque.
    Florian Arnoux, Université de Pau et des pays de l'Adour.

CONFÉRENCE INVITÉE

  • La strategie locale de gestion du risque submersion sur le littoral charentais maritime.
    Didier Felts, CEREMA

Mercredi, 7 mars 2018

Ouverture de la journée

  • Réception des assistantes et café de bienvenu

Conférence inaugurale deuxième journée

  • La hausse du niveau de la mer, les changements dans les côtes et les besoins d'adaptation.
    Robert NichollsUniversité de Southampton.

Communications orales

  • Une base de données des dommages causés par les tempêtes sur la côte basque française.
    Stephan Abadie, Laboratoire SIAME, Université de Pau et des pays de l'Adour.
  • Cartographie de l'atténuation des vagues par le schorre via l'imagerie satellite WorldView-3.
    Antoine Collin, EPHE, PSL Research University.
  • Influence d´ « El Niño » sur les températures et précipitations extrêmes du Pays Basque.
    Maialen Martija, Tecnalia.
  • Analyse du débordement sur des digues d'abri.
    María Victoria Moragues, Université de Grenade

Séances présentation poster et Visite de la zone d'exposition

Bloque III  - Économie bleue et attenuation du changement climatique

Co-Chair: Elisa Sainz de Murieta, Basque Center for Climate Change BC3

Conférence invitée

  • La flotte de pêche basque: stratégies de réduction du changement climatique.
    Gorka Gabiña, AZTI

Communications orales

  • La charta smeralda
    Rafael Sardá, CSIC
  • L'impact de l'incertitude du dégel dans le risque de dommages pour les principales villes côtières.
    Ibon Galarraga, Basque Center for Climate Change BC3

Conférence invitée

  • Évolution et évaluation de la frange côtière associée au changement climatique
    Nicanor Prendes, Bureau Espagnol du Changement Climatique (OECC)

Bloque IV  - Gouvernance et outils de gestion et de prise de decision

Co-Chair: Beatriz Marticorena, Conseil Général de Gipuzkoa

Conférence invitée

  • Stratégie gipuzcoenne sur la lutte contre le changement climatique: actions sur le littoral
    Beatriz Marticorena, Conseil Général de Gipuzkoa
  • Perception de la citoyenneté basque en ce qui concerne le changement climatique et l'énergie
    Marian Barquin, Ihobe

Communications orales

  • Application d'un modèle XBeach au littoral de Lacanau : Calage sur les tempêtes de l'hiver 2013/2014 et estimations des volumes de rechargement afin de limiter les érosions dunaires futures.
    Julien Baills, Casagec Ingenierie
  • Forum Océans, Canaries devant l'impact du changement climatique.
    Juan Francisco Betancort, Forum Océans
  • BAC TRAC : Bactéries fécales, traceurs de sources de contaminations fécales dans les eaux littorales et fluviales.
    Caroline Lummert, GIS Littoral Basque
  • Hydrodynamique et restauration écologique des sites dépoldérisés du bassin d’Arcachon, Gironde, France.
    Stéphane Magri, CEREMA
  • Voix multiples dans la défense écologiste et citoyenne des océans: Convergences d'acteurs autour du Golfe de Biscaye (sud).
    Milo Villain, Université de Pau et des Pays de l'Adour/ Université du Pays Basque

Conférence invitée

  • Évaluation des enjeux menaces par l’erosion a l’horizon 2050 sur le littoral aquitain.
    Camille ANDRÉ, GIP Littoral Aquitain
La zone d'exposition d'affiches sera ouvert au public pendant tout la durée du Congrès
  • Outil de prévision des franchissements par paquet de mer à destination de la gestion de crise des événements vagues-submersion. Remy Gasset, Cerema SO.
  • Évaluation du transport maritime en Égypte pour les ports futurs et récemment construits via EA. Ayman Elsayed, Université Ain-Shams
  • Reconnaissance des ouvrages côtiers à partir de l'imagerie satellitaire. Pierre Laine, Cerema SO
  • L’indécision du législateur et du juge français dans la détermination des limites du rivage de la mer dans le domaine public maritime terrestre. Maeva Szlovik, Université UFR Angers et Université de Valence..
  • Un musée éco-actif. Izaskun Suberbiola, Association Itsas gela – Classe de la mer.
  • Prévision statistique du vent à court terme dans une bouée du golfe de Gascogne. Sheila Carreño, Tecnalia.
  • Actions d'amélioration vers la gestion durable des plages basques. Alberto Santolaria de Castro, Association Nakusarbe.
  • Analyse paysager de la côte basque. Beñat Iglesias.
Projet LIFE LEMA exposition photographique “Facing the Global Challenge of Marine Litter”

Le projet LIFE LEMA, qui s'inscrit dans le cadre du programme européen pour l'environnement et l'action pour le Climat LIFE, vise à fournir aux autorités locales des directives et des outils intelligents pour la gestion efficace des déchets marins flottants.

Ce projet constitué d'un groupe de travail international comprend 6 membres menés par le Conseil Régional de Guipuzcoa. Les centres de recherche AZTI et Rivages Pro Tech-Suez, les organismes publics Syndicat Mixte Kosta Garbia et la mairie de Biarritz et l'ONG Surfrider Foundation Europe complètent l'équipe de travail.

À l'occasion du 25e anniversaire du programme LIFE, et afin de rendre visible la problématique associée aux déchets marins flottants et d'exposer les différentes phases du projet, une exposition photographique, « Facing the Global Challenge of Marine Litter », composée de 12 photographies, a été organisée.

Réception d’assistants au congrès et café de bienvenu

Ouverture institutionnel

CONFÉRENCE INAUGURALE

Les défis de l'évaluation des risques liés au changement climatique dans les zones côtières

La description de la conférence seront publiés prochainement

Iñigo Losada

Prof. Iñigo Losada
Directeur de Recherche IH Cantabria

BLOC I
LES DÉFIS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LE LITTORAL

CONFÉRENCE INVITÉE

ÉVALUATION DE L'IMPACT DES COMPOSANTES CLIMATIQUES DE LA MONTÉE DU NIVEAU DE LA MER SUR LE LITTORAL BASQUE, PROJET KLIMPACT.

Ce projet a pour objet de quantifier de manière précise (mm) chacune des composantes du niveau de la mer, d'analyser la contribution de chaque composante à la montée observée au cours des dernières années et d'évaluer son impact sur la côte du Pays Basque. Cet objectif vise ainsi à analyser les différentes composantes de la montée du niveau de la mer sur le littoral, en prenant en guise de zones pilote des espaces problématiques qui répondent aux processus de montée du niveau de la mer de manière clairement distincte : zones urbaines vulnérables à forte incidence de la montée du niveau de la mer dans la planification territoriale (Bilbao, Zarautz, Donostia - Saint-Sébastien) et zones portuaires (Bermeo).

Manuel González

Manuel González
AZTI

Communications orales

10:35
Simulation du climat local dans le cadre du projet européen RESCCUE.

Robert Monjo
Fondation pour la Recherche sur le climat (FIC).

10:50
Tendances de l'énergie de la houle tout au long de l'histoire dans le Golfe de Gascogne

Alain Ulazia
Université du Pays Basque, Département d'énergie nucléaire et mécanique de fluides.

11:05 - 11:35 Networking café

11:35
L'impact du changement climatique futur sur les anguilles de l'Europe méridionale.

Estibaliz Díaz.
AZTI

11:50
Plus de trois décennies (1986-2017) de mesures hydrographiques dans la plateforme continentale basque (SE du Golfe de Gascogne).

Almudena Fontán
AZTI

12:05
GEOLAB Pasaia: Infrastructure géodésique pour les études du niveau de la mer.

Joaquin Zurutuza
Aranzadi

12:20
Phénomènes météorologiques extrêmes et leur impact sur le littoral dans un contexte de changement climatique.

Jonathan Gómez
Université d'Alicante / CMM

12:35
Stratégies de développement territorial lors des essais des dynamiques côtières : de la mobilité du littoral jusqu'à la profondeur spatio-temporelle de la zone côtière.

Thomas Beillouin
Laboratoire OCS, Université Paris-Est

CONFÉRENCE INVITÉE

SCÉNARIOS CLIMATIQUES MARINS RÉGIONAUX : LEUR GÉNÉRATION ET UTILISATION POUR L'ÉVALUATION DES IMPACTS DANS LES ZONES CÔTIÈRES.

L'obtention de scénarios climatiques marins au niveau régional est fondamentale pour la prise de décisions qui concernent la gestion littorale, notamment les régions marginales. Dans cette présentation nous exposerons en premier lieu comment ces scénarios peuvent être générés à partir de modèles mondiaux et régionaux, en mettant l'accent sur le cas du niveau de la mer et de la houle. Nous détaillerons ensuite l'usage de ces scénarios pour l'évaluation des impacts côtiers, en présentant des cas d'étude de plages de différentes typologies et de zones humides comme le Delta de l'Èbre.

Damià Gomis

Damià Gomis
Université des Îles Baléares

13:10 Colloque

13.30 Networking lunch

Communications orales

15:00
La résilience des écosystèmes comme concept de gestion du littoral : les défis communs du traitement juridique des constructions et activités en zones à risque.

Jean-René Maxant
Université de Perpignan Via Domitia, Universidad de Girona, IRD UMR MARBEC

15:15
Stratégies de gestion du Trait de Côte sur le littoral Basque Français.

Emilio Tena Davila
ISL Ingénierie.

 

BLOC II
Évenements extremes et actions

CONFÉRENCES INVITÉES

MAREA : UN PROJET DE RECHERCHE TRANSFRONTALIERE POUR AMELIORER LA GESTION DES RISQUES COTIERS AU Pays Basque.

La côte basque possède une cohérence géomorphologique et hydrodynamique qui génère des processus de submersion et d'érosion identiques des deux côtés de la frontière (Espagne et France). Suite aux désastres causés par les tempêtes survenues en 2013 et 2014, les autorités basques doivent améliorer les connaissances locales autour des risques côtiers (érosion et submersion) afin d'optimiser la protection des citoyens et les infrastructures en cas de tempête.

Dans l'actualité, plusieurs outils officiels permettent de prévenir les risques côtiers. Toutefois, ces outils mettent en œuvre des alertes dans le Golfe de Gascogne à grande échelle, ce qui n'offre pas la précision suffisante pour mettre au point des campagnes de sécurité. Par conséquent, les membres de l'AIC (Groupement d'intérêt scientifique) du littoral basque, y compris les autorités locales et les structures scientifiques de la côte basque, ont créé le projet de recherche transfrontalière MAREA (financé dans le cadre du programme POCTEFA avec des fonds du FEDER) afin de développer des outils d'alerte opérationnels et locaux. Ces outils permettent de prédire les processus d'érosion et de submersion à l'échelle des plages locales dans plusieurs villes côtières, de Bermeo (Espagne) à Anglet (France). Ainsi, l'AIC Littoral Basque gère le projet MAREA avec la Communauté d'agglomération du Pays Basque, la fondation AZTI, le Gouvernement Basque, l'Université de Pau et des Pays de l'Adour et le centre de recherche Rivages Pro Tech du groupe SUEZ Eau France.

Caroline Lummert

Caroline Lummert
GIS Littoral Basque

CONFÉRENCES INVITÉES

Adaptation au changement climatique en Aquitaine : les mesures envisagées sont-elles durables face aux évolutions du climat?

Le rapport de l’ex-Région Aquitaine « Les impacts du changement climatique en Aquitaine », paru en 2013 sous la direction d’Hervé Le Treut, met en évidence la vulnérabilité du territoire aquitain au changement climatique et la nécessité d’élaborer des stratégies d’adaptation s’intégrant en particulier dans la gestion des risques d’érosion des sols et du littoral, de submersions marines, de retrait gonflement des argiles, de mouvements de terrain et affectant la ressource en eau (aspects qualitatifs et quantitatifs). Faisant suite à ce rapport, le BRGM a lancé en 2015 une étude dans le cadre de l’Observatoire de la Côte Aquitaine avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, de l’Etat et de l’Europe, pour examiner la question de l’adaptation à l’évolution des risques naturels dans le contexte du changement climatique en Aquitaine. Cette étude vise à évaluer différentes mesures d’adaptation en les confrontant aux changements anticipés des risques naturels, l’objectif étant à terme de disposer d’une boîte à outils de mesures qui pourront être utilisées pour construire des chemins d’adaptation à l’échelle locale et planifier ainsi de manière efficace l’adaptation sur le long terme. Cette intervention a pour but de présenter les principaux résultats du projet.

Thomas Bulteau

Thomas Bulteau
BRGM/OCA (Observatoire de la Côte Aquitaine)

Communications orales

16:20
Processus de submersion marine par le runup sur les plages de Biarritz.

Denis Morichon
Laboratoire SIAME , l’Université de Pau et des Pays de l’Adour

16:35
Incorporation du changement climatique au calcul extrémal d'inondations dans les rivières côtières du Nord-ouest de l'Espagne.

María Bermúdez
Université de La Corogne

16:50
Risques côtiers et techniques optiques d'observation

Agustín Sánchez Arcilla
Laboratoire d'ingénierie maritime, Université polytechnique de Catalogne.

17:05
Prise en compte de l’expérience des évènements tempétueux de l’hiver 2013-2014 dans la gestion du risque d’érosion côtière en Aquitaine.

Didier Rihouey
Casagec Ingenierie.

17:20
Une base de données pour étudier les statistiques de l'impact des tempêtes sur la côte basque.

Florian Arnoux
Université de Pau et des pays de l'Adour.

CONFÉRENCE INVITÉE

LA STRATEGIE LOCALE DE GESTION DU RISQUE SUBMERSION SUR LE LITTORAL CHARENTAIS MARITIME.

Le sujet présenté aborde la définition d’une stratégie territoriale de prise en compte du risque submersion, en partant d’un diagnostic et en proposant plusieurs niveaux de réponses de la gouvernance à la gestion des ouvrages en passant par la connaissance et la culture du risque, la gestion de crise et le retour à la normale, la vulnérabilité, l’aménagement durable des territoires et ceci à l’échelle de plusieurs basins de risques couvrant 3 estuaires et un contexte insulaire.

Didier Felts

Didier Felts
CEREMA 

Fin de la prémière jounée

Réception des assistantes et café de bienvenu

CONFÉRENCE INAUGURALE
DEUXIÈME JOURNÉE

LA HAUSSE DU NIVEAU DE LA MER, LES CHANGEMENTS DANS LES CÔTES ET LES BESOINS D'ADAPTATION

Les côtes concentrent de grandes populations et économies en cours de croissance, ainsi que des habitats d'une grande valeur et les services de ses écosystèmes. Elles changent rapidement en raison de multiples facteurs biophysiques et socio-économiques, comme le manque de sédiments et l'urbanisation. Cela comprend une montée du niveau de la mer à l'échelle mondiale qui peut avoir plusieurs impacts, comme par exemple des niveaux de la mer extrêmement élevés (et des inondations), l'érosion des côtes et la salinisation des eaux superficielles et souterraines. Et cela représente un risque de perte ou de dégradation de grandes zones côtières et d'autres actifs et activités économiques liés, le déplacement de milliers de personnes et une dégradation considérable de l'habitat côtier. Il existe plusieurs stratégies d'adaptation pour relever ce défi (par exemple la protection, l'adaptation et le retrait planifié) et de nombreuses options d'adaptation détaillées. Si elles sont appliquées correctement, ces impacts pourraient être considérablement réduits, en plus de promouvoir des côtes prospères et résilientes. L'adaptation à la hausse du niveau de la mer doit être effectuée en gardant à l'esprit une philosophie de gestion côtière intégrée, afin d'aborder des activités côtières plus vastes et d'autres problèmes. En outre, la hausse du niveau de la mer est une question à long terme, et nous pouvons affirmer presque à coup sûr que les besoins d'adaptation augmenteront, ce qui marque le besoin d'une approche qui repose sur des voies d'adaptation basées sur plusieurs phases. Outre les dimensions techniques, l'adaptation demande un engagement et une capacité institutionnels adéquats.

>Robert Nicholls

Prof. Robert Nicholls
Université de Southampton

Communications orales

09:45
Une base de données des dommages causés par les tempêtes sur la côte basque française.

Stephan Abadie
Laboratoire SIAME, Université de Pau et des pays de l'Adour.

10:00
Cartographie de l'atténuation des vagues par le schorre via l'imagerie satellite WorldView-3

Antoine Collin
EPHE, PSL Research University

10:15
Influence d´ «El Niño» sur les températures et précipitations extrêmes du Pays Basque.

Maialen Martija
Tecnalia R&I, Division énergie et environnement, département de météorologie.

10:30
Analyse du débordement sur des digues d'abri.

María Victoria Moragues
Université de Grenade

10:45 Colloque

11:00 - 12:00
Networking café
+
séances présentation poster et
Visite de la zone d'exposition

POSTERS :

  • Outil de prévision des franchissements par paquet de mer à destination de la gestion de crise des événements vagues-submersion. Remy Gasset, Cerema SO.
  • Évaluation du transport maritime en Égypte pour les ports futurs et récemment construits via EA. Ayman Elsayed, Université Ain-Shams
  • Reconnaissance des ouvrages côtiers à partir de l’imagerie satellitaire. Pierre Laine, Cerema SO
  • L’indécision du législateur et du juge français dans la détermination des limites du rivage de la mer dans le domaine public maritime terrestre. Maeva Szlovik, Université UFR Angers et Université de Valence..
  • Un musée éco-actif. Izaskun Suberbiola, Association Itsas gela – Classe de la mer.
  • Prévision statistique du vent à court terme dans une bouée du golfe de Gascogne. Sheila Carreño, Tecnalia.
  • Actions d'amélioration vers la gestion durable des plages basques. Alberto Santolaria de Castro, Association Nakusarbe.
  • Analyse paysager de la côte basque. Beñat Iglesias.

 

BLOC III
Économie bleue et attenuation du changement climatique

CONFÉRENCE INVITÉE

LA FLOTTE DE PÊCHE BASQUE : STRATÉGIES DE RÉDUCTION DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

L'exposition aura pour objet de revoir les nombreux ouvrages de recherche réalisés par AZTI en matière d'efficience énergétique applicable dans la flotte de pêche basque, et ce dans le but de mettre au point des stratégies et des alternatives technologiques pour réduire la consommation de combustible et les émissions et, de ce fait, l'empreinte carbone de l'activité de pêche.

Gorka Gabiña

Gorka Gabiña
AZTI

Communications orales

12:25
La Charta Smeralda

Rafael Sardá
CSIC

12:40
L'impact de l'incertitude du dégel dans le risque de dommages pour les principales villes côtières.

Ibon Galarraga
Basque Center for Climate Change BC3

CONFÉRENCE INVITÉE

ÉVOLUTION ET ÉVALUATION DE LA FRANGE CÔTIÈRE ASSOCIÉE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

La fragilité et la sensibilité du littoral, en tant que système morphodynamique actif -et changeant- face aux variations et aux conditions naturelles, et les pressions anthropiques associées au développement économique, a mené à l'établissement et à la régulation d'un point de vue juridique des Plans directeurs des ports (D. R. 363/2017, du 8 avril, L. A. 11 avril 2017), en configurant un cadre de gestion de l'espace maritime capable d'intégrer les activités ou les usages potentiels sur les côtes et leurs effets à partir d'une vision conjointe et stratégique sur cette frange littorale.

Cette planification, qui concerne -aussi- les eaux côtières (D. R. législatif 1/2001, du 20 juillet, régulé par l'article 2.3 de la Loi 41/2010 du 29 décembre), pose le contexte juridique maritime applicable, en insistant sur la croissance durable industrielle associée à cette zone côtière et en équilibre avec les ressources marines (transition vers une économie à basse émission de carbone dans les secteurs implantés, Règlement 1300/2013 du Parlement européen et du Conseil, 17 décembre 2013 et Croissance bleue, révisable tous les cinq ans, et incluant des innovations en matière d'énergie océanique ou Blue Energy, aquiculture, croisières, biotechnologie bleue, etc., ces propositions étant basées sur les programmes de compensation de l'empreinte carbone).

Nicanor Prendes

Nicanor Prendes
Bureau Espagnol du Changement Climatique (OECC)

13:20 Colloque

13:30 Networking lunch

 

BLOC IV
GOUVERNANCE ET OUTILS DE GESTION ET DE PRISE DE DECISION

CONFÉRENCES INVITÉES

Stratégie gipuzcoenne sur la lutte contre le changement climatique: actions sur le littoral

Le Département de l'environnement et des travaux hydrauliques mène actuellement à bien l'élaboration et la mise en œuvre de la Stratégie Guipuscoa pour la Lutte contre le Changement climatique-Gipuzkoa Klima 2050. Cette stratégie, qui répond et est en phase avec celle du Gouvernement basque, revoit et met au point les compétences (directes et subsidiaires), les politiques et les capacités forales les plus fortement engagées dans la lutte contre le changement climatique, en promouvant pour le Guipuscoa la transition vers un modèle de développement hypocarbonique sous forme d'Économie Verte.

Sur la feuille de route à court, moyen et long terme, on remarque des lignes stratégiques d'action axées sur la durabilité énergétique, la réduction d'émissions dans la mobilité et le transport, la résilience territoriale à travers l'aménagement du territoire et l'urbanisme, la résilience du milieu naturel à travers la gestion des forêts, des habitats et des espèces, la résilience du secteur primaire, la réduction de la génération de déchets urbains, l'observation et la recherche des impacts du changement climatique, l'anticipation aux risques et l'amélioration de l'assistance en cas d'urgences (élévation du niveau de la mer, houle extrême, inondations, approvisionnements, infrastructures, santé), la promotion de la fiscalité environnementale, les mesures d'amélioration de la gestion interne de la Députation (flottes de véhicules, système de gestion énergétique de bâtiments et installations, achat public vert), les programmes d'information, d'éducation et de communication, et l'agrandissement de la capacité institutionnelle par le biais du développement d'un modèle de gestion du changement climatique pour le Guipuscoa et de la création de la Fondation sur le Changement climatique du Guipuscoa.

Dans ce contexte, et en ce qui concerne les impacts du changement climatique sur le littoral du Guipuscoa, on peut souligner dans cette stratégie deux plans d'action très distincts.:

  • L'intégration du changement climatique dans le modèle de gestion des plages, (Plan de Gestion Intégrée des Plages du Guipuscoa), en collaboration avec les mairies, AZTI, d'autres agents compétents et l'UTE Serbitzu-FCC de nettoyage des plages. Cela inclura la mise en œuvre d'un réseau foral de vidéométrie des plages, l'obtention des indicateurs de recul des plages et des étendues de sable, la mise en œuvre de mesures d'adaptation, l'anticipation aux risques et l'amélioration de la surveillance et l'assistance en cas d'urgence dans les étendues de sable.
  • La création, dans la section d'Observatoire de la Fondation sur le Changement climatique du Guipuscoa, d'une Ligne d'Observation du Littoral du Guipuscoa: identification et cartographie des zones côtières exposées à l'élévation du niveau de la mer et à la houle extrême, identification des mesures d'adaptation, évaluation de l'influence de la montée du niveau de la mer sur les centres urbains côtiers (espaces urbains, constructions, infrastructures routières et hydrauliques) et élaboration de recommandations. Cette ligne d'observation s'appuiera sur le réseau foral de vidéométrie des plages, qui sera progressivement agrandi et amélioré à cet effet, ainsi que sur la collaboration en réseau avec d'autres agents concernés (mairies, Gouvernement basque, Service territorial des côtes, AZTI-Tecnalia, IHOBE, AIC Littoral Basque, etc.).
Beatriz Marticorena

Beatriz Marticorena
Conseil Général de Gipuzkoa

CONFÉRENCES INVITÉES

PERCEPTION DE LA CITOYENNETÉ BASQUE EN CE QUI CONCERNE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET L'ÉNERGIE

En novembre 2017, la première étude en matière de perception citoyenne à Euskadi en ce qui concerne l'énergie et le changement climatique a été réalisée par le Cabinet de prospection sociologique du Gouvernement basque, en collaboration avec Ihobe, Société publique de gestion environnementale et l'Entité basque de l'Énergie-EVE. Elle a également compté sur le soutien des mairies de Vitoria-Gasteiz, Bilbao et Donostia. Cette étude avait pour but principal de mesurer les attitudes de la population basque vis-à-vis de certains aspects liés au changement climatique et à l'énergie.

Marian Barquin

Marian Barquin
Ihobe

Communications orales

15:50
Application d'un modèle XBeach au littoral de Lacanau: Calage sur les tempêtes de l'hiver 2013/2014 et estimations des volumes de rechargement afin de limiter les érosions dunaires futures.

Julien Baills
Casagec Ingenierie

16:05
Forum Océans, Canaries devant l'impact du changement climatique.

Juan Francisco Betancort
Forum Océans.

16:20
BAC TRAC : Bactéries fécales, traceurs de sources de contaminations fécales dans les eaux littorales et fluviales.

Caroline Lummert
GIS Littoral Basque

16:35
Hydrodynamique et restauration écologique des sites dépoldérisés du bassin d’Arcachon, Gironde, France.

Stéphane Magri
CEREMA

16:50
Voix multiples dans la défense écologiste et citoyenne des océans: Convergences d'acteurs autour du Golfe de Biscaye (sud).

Milo Villain
Université de Pau et des Pays de l'Adour/ Université du Pays Basque

CONFÉRENCE INVITÉE

ÉVALUATION DES ENJEUX MENACES PAR L’EROSION A L’HORIZON 2050 SUR LE LITTORAL AQUITAIN.

Le GIP Littoral Aquitain a réalisé une étude de dénombrement du nombre d’enjeux (logements, activités économiques, routes, autres équipements publics) menacés par l’érosion côtière à 2050, et de calcul de la valeur économique de ces enjeux, selon différentes hypothèses de gestion. Les résultats de cette étude permettent de connaitre le coût économique potentiel de l’inaction face à l’érosion côtière sur le littoral aquitain et de souligner l’importance des moyens financiers à engager pour mettre en œuvre les actions des stratégies locales de gestion de la bande côtière, aussi bien dans les domaines de la lutte active dure ou souple, que dans celui du repli stratégique.

Camille André

Camille ANDRÉ
GIP Littoral Aquitain

17:30 CLÔTURE Congrès

Iñigo Losada

Prof. Iñigo Losada
Directeur de Recherche IH Cantabria

Né à Bilbao, Iñigo Losada est Dr Ingénieur des ponts et chaussées par l'Université de Cantabrie et PhD in Civil Engineering par l'Université de Delaware (USA).

Il est professeur agrégé d'ingénierie hydraulique de l'ETSI des ponts et chaussées de l'Université de Cantabrie et professeur de recherche de l'institut d'hydraulique environnementale « IHCantabria ».

Il a développé une importante carrière dans la recherche et le transfert de connaissances dans le domaine de l'ingénierie de côtes et offshore, des énergies renouvelables en milieu marin et du climat et du changement climatique sur la côte. Il s'agit de l'un des auteurs les plus prolifiques et cités de sa discipline. Il a aussi été à la tête de 25 projets de recherche du Programme national ou de programmes européens. Il a également dirigé et participé à plus de 70 projets de transfert technologique pour des entreprises et des administrations nationales et internationales, et a développé des outils et des méthodologies qui sont aujourd'hui utilisés dans de nombreux pays du monde entier.

Entre autres, il a été Coordinating Lead Author du 5ème rapport sur le Changement climatique de l'IPCC, dans lequel il a été responsable du chapitre des côtes. Dans l'actualité, il contribue au nouveau rapport sur les océans. Il est membre du Coastal Engineering Research Council (CERC) de l'Association américaine d'ingénieurs civils (ASCE) et s'est vu décerner la médaille du mérite professionnel par l'ordre des ingénieurs des ponts et chaussées et le 2017 John G. Moffat-Frank E. Nichol Harbor and Coastal Engineering Award of (ASCE). Il est éditeur en chef des revues Coastal Engineering de ELSEVIER et FRONTIERS in Ocean Engineering, Technology and Solutions for the Blue Economy.

Manuel González

Manuel González
Azti

Ingénieur des ponts et chaussées par l'Université polytechnique de Catalogne ayant plus de 20 ans d'expérience à son actif sur la dynamique marine, les séries de données et la modélisation numérique de courants, houle, marée et transport.

Damià Gomis

Damià Gomis
Université des Îles Baléares

Damià Gomis est docteur en physique et occupe une chaire de Physique de la terre au département de physique de l'Université des Îles Baléares (UIB). Il est également membre de l'IMEDEA (Institut méditerranéen d'études avancées, centre mixte entre l'UIB et le CSIC). Au cours des dix dernières années, son activité s'est axée sur deux lignes : la dynamique marine de l'océan Austral et, plus important, la variabilité climatique du niveau de la mer. Dans cette dernière ligne, son groupe a obtenu un ensemble de scénarios climatiques marins régionalisés pour toutes les côtes espagnoles, une tâche menée à bien dans le cadre de projets du Plan national à la demande de l'AEMET et des Ports de l'État. Les projets les plus récents ont porté sur les impacts du changement climatique dans les ports et sur les côtes. Dans le milieu enseignant, il possède plus de 25 ans d'expérience à son actif en tant que professeur de matières universitaires et de troisième cycle. Il est actuellement le Directeur du programme de doctorat en physique de l'Université des Îles Baléares. Dans le domaine de la représentation, il est membre de plusieurs comités nationaux et internationaux.

Caroline Lummert

Caroline Lummert
Coordinatrice Scientifique. GIS Littoral Basque

Son parcours universitaire et ses expériences professionnelles lui ont permis de façonner un profil mixte et pluridisciplinaire. Après avoir contribué à plusieurs programmes de recherche et travaillé au sein de différentes collectivités (services de l’Etat, Communauté d’Agglomérations, Département…) sur la gestion des risques côtiers, elle est aujourd’hui en charge de l’animation et la coordination des activités du GIS Littoral Basque. Ses missions consistent principalement à réaliser de l’ingénierie de projets de recherche en partenariat sur les thématiques suivantes:

  • L'amélioration de la qualité des eaux de baignade
  • La gestion du trait de côte (suivi de l’érosion, rechargement des plages, entretien des ouvrages de défense…)
  • La gestion des risques de submersions marines
  • les dragages et clapages de sédiments
  • La protection et préservation du littoral
  • Les études liées au développement des énergies marines renouvelables
  • La caractérisation et la gestion des risques côtiers (ligne de côte/submersion).
  • L'évaluation de la qualité des eaux de baignade (avec une logique d'étude de solidarité entre les eaux en amont et en aval des cours d'eau).
  • La préservation de la biodiversité littorale et marine (y compris les zones intermaréales mobiles et la zone rétro-littorale).
  • L'utilisation des énergies marines.
  • La détection des macro-déchets.

Les deux objectifs du GIS visent à soutenir l’activité des acteurs scientifiques de la côte basque et à renforcer l’action publique dans le domaine de la gestion du littoral dans un contexte de changement climatique.

Thomas Bulteau

Thomas Bulteau
BRGM/OCA (Observatoire de la Côte Aquitaine)

Thomas Bulteau est ingénieur en risques côtiers à la Direction Nouvelle-Aquitaine du BRGM. Son expertise concerne l’étude des aléas érosion côtière, submersion marine, la caractérisation des évènements extrêmes et l’impact du changement climatique sur les risques côtiers.

Ses travaux s’inscrivent dans le cadre de projets de recherche et d’appui aux politiques publiques. Il intervient ainsi en tant qu’expert dans l’Observatoire de la Côte Aquitaine (OCA), projet multipartenarial regroupant la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Etat, les Départements de Gironde, Landes, Pyrénées Atlantiques, le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon et deux opérateurs techniques que sont l’Office National des Forêts et le BRGM. Le rôle de l’OCA est de mettre au service de l’ensemble des acteurs du littoral un outil scientifique et technique d’aide à la décision, à la gestion et à la prévention des risques côtiers.

Didier Felts

Didier Felts
CEREMA 

Ingénieur Divisionnaire des Travaux Publics de l’Etat, responsable du groupe Eau Risques- Environnement, expert dans le domaine Géotechnique et risques naturels contribue fortement à l’expertise sur le volet Aléa et Risques au Cerema et dans la zone d’action Nouvelle Aquitaine. Depuis 14 ans il évoule dans son expertise d’hydraulycien et modélisateur dans les aléas par ruissellement, par inondation de débordement de cours d’eau ou par submersion marine, avec une approche plus poussée sur les estuaires (Gironde, Adour,...). Sa participation active aux ateliers nationaux Territoires soumis aux risques inondation (Cahors, ...) et sa volonté d’intégrer d’autres enjeux liés à l’aménagement, que ce soit à l’échelle du projet, du bassin de risque ou du territoire, l’ont amené à s’impliquer sur des sujets croisant vulnérabilité / résilience, notamment en expérimentant des diagnostics de vulnérabilité via des projets de recherches (RAITAP). Il contribue activement à des actions territoriales sur les PAPI, notamment sur le PAPI d’intention et PAPI travaux de l’Estuaire de la Gironde avec le SMIDDEST

Robert Nicholls

Prof. Robert Nicholls
Université de Southampton

Robert Nicholls se hisse à l'avant-garde en matière de recherche et d'éducation en génie côtier. Ses recherches portent sur la gestion et le génie côtier à long terme, notamment sur la question des impacts côtiers et l'adaptation au changement climatique, en mettant l'accent sur la hausse du niveau de la mer. Cette tâche a lieu à tous les niveaux, de la recherche à l'échelle locale à El Solent jusqu'aux évaluations globales. Un des derniers sujets de recherche principaux a trait à l'avenir des zones des deltas, qui seront les lieux côtiers les plus menacés dans le prochain siècle. Il a également participé à une série d'évaluations internationales, notamment au sein du Groupe intergouvernemental d'experts sur le changement climatique (IPCC), qui s'est vu décerner le Prix Nobel de la Paix en 2007. En outre, la Commission océanographique intergouvernementale lui a octroyé la Médaille Roger Revelle en 2008. Ce prix est une reconnaissance aux excellentes contributions à l'océanographie des chercheurs, dont l'inspiration leur a permis de transmettre leurs connaissances et leur vision globale des défis auxquels notre planète fait face pour concevoir un futur meilleur pour l'humanité.  Actuellement, il dirige conjointement le grand défi du Programme mondial des recherches climatiques sur le changement du niveau de la mer au niveau régional et les impacts côtiers, qui a organisé la conférence «Sea Level 2017» à l'Université de Columbia en juillet 2017. Robert fait partie du comité éditorial de la nouvelle publication «Anthropocene Coasts».

Gorka Gabiña

Gorka Gabiña
AZTI

Ingénier industriel de l'École Technique Supérieure d'Ingénieurs de Bilbao. Il est docteur par l'Université du Pays Basque en ingénierie thermique en combustibles alternatifs pour des moteurs diésel marins à moyenne vitesse. Depuis 2008, il travaille comme chercheur pour le département de technologies de pêche durables d'AZTI, dans le domaine de la technologie de pêche, la sécurité et l'efficience énergétique, cette dernière étant sa principale ligne de recherche. En ce sens, il a participé et coordonné de nombreux projets liés à l'amélioration de l'efficience énergétique dans les bateaux de pêche et les navires, dans le domaine des sources d'énergie durable, de la gestion et du contrôle de la consommation d'énergie, de combustibles alternatifs, de propulsion, de récupération de chaleurs résiduelles et d'audits énergétiques. Il a également participé à des études de contrôle et de réduction des déchets marins et travaille au développement de prototypes technologiques dans le domaine de la surveillance du milieu marin.

Nicanor Prendes

Nicanor Prendes
Bureau Espagnol du Changement Climatique (OECC)

L´information de Nicanor Prendes sera publiée prochainement

Beatriz Marticorena

Beatriz Marticorena
Conseil Général de Gipuzkoa

Diplômée en biologie, spécialisée en biologie fondamentale (UPV-1987). Chef du service de l'environnement au sein du Conseil régional de Guipuzcoa. Elle travaille depuis 30 ans dans différents domaines de l'environnement et dans la promotion de politiques de durabilité : analyse du milieu physique et des ressources environnementales, formation de techniciens de l'environnement, évaluations de l'impact environnemental, restauration de zones dégradées, gestion d'espaces récréatifs, développement de politiques de mobilité durable et vélo, planification/construction et gestion de voies cyclables-piétonnes, énergie durable et lutte contre le changement climatique, gestion des plages, Agenda 21 Local et gouvernance pour la durabilité, et divulgation de l'environnement et de la nature, principalement.
Camille André

Camille André
GIP Litoral Aquitan

Camille ANDRÉ est chargé de mission gestion des risques littoraux au GIP Littoral Aquitain, Groupement d’Intérêt Public constitué en Aquitaine des services de l’État, du Conseil Régional, des trois Conseils Départementaux et de toutes les intercommunalités du littoral. Il est notamment chargé de l’animation de la stratégie régionale de gestion de la bande côtière arrêtée en 2012, et de l’accompagnement des collectivités dans l’élaboration et la mise en œuvre des 7 stratégies locales de gestion de la bande côtière du littoral aquitain.

Docteur en géographie, spécialiste de l’évaluation économique de la gestion des risques littoraux, ses précédents travaux ont porté sur la modélisation du coût des dommages liés aux submersions marines, notamment de la tempête Xynthia en Vendée et en Charente-Maritime. En tant que chargé d’études sur le littoral du Languedoc-Roussillon, il a participé à plusieurs projets de recherche appliquée sur les modalités de mise en œuvre du repli stratégique.

Jouant aujourd’hui un rôle d’expertise et de conseil auprès des collectivités locales pour leurs choix de gestion des risques littoraux, ainsi qu’auprès des partenaires régionaux pour l’accompagnement et le financement de ces programmes d’actions, il participe à la mise en œuvre sur le terrain de politiques publiques intégrées pour le développement durable du littoral

Marian Barquin

Marian Barquin
IHOBE

Je m'appelle Marian Barquín. Je suis ingénieur industriel spécialisée en chimie, bien que mon parcours professionnel ait été axé depuis le début sur la protection de l'environnement. J'ai travaillé pendant plus de 25 ans pour la Société publique de gestion environnementale Ihobe, au sein de plusieurs équipes et affectée à différents projets. Au cours des dernières années et à l'heure actuelle je coordonne l'équipe de changement climatique d'Ihobe. Notre travail en tant qu'équipe porte sur la promotion et le déploiement de la stratégie du changement climatique 2050 au Pays Basque, sous la direction du Patrimoine naturel et du Changement climatique du Gouvernement. Pour ce faire, nous sommes en contact avec des personnes et des équipes des secteurs des connaissances, de l'administration et des entreprises, à la recherche d'espaces de rencontre et de collaboration pour atteindre les objectifs de la Stratégie.

Grâce à mon travail, je suis présente en tant que référence d'Euskadi à l'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique et je fais partie du Comité technique d'Uhinak. Tous ces espaces nous permettent de mettre en commun les connaissances et de générer des projets démonstratifs vers une économie sobre en carbone et adaptée aux changements climatiques à Euskadi.

Toutes les séances auront traduction au français, anglais et espagnol.

Uhinak est un congrès promu par FICOBA et AZTI TECNALIA, avec le soutien d'un comité scientifique et les collaborateurs qui le font possible.

/ Organisateurs

FICOBA AZTI Tecnalia

/ Sponsors

Diputación Foral de Gipuzkoa Region Aquitaine Gobierno Vasco Communauté d'Agglomération Pays Basque Communauté d'Agglomération Pays Basque

/ Collaborateurs

International Association for Hydro-Environment engineering and Research Colegio de Ingenieros de Caminos, Canales y Puertos

/ Membres du Patronat de la Fondation Ficoba

Ayuntamiento de Irun Gobierno Vasco Diputación Foral de Gipuzkoa Ayuntamiento de San Sebastian Hendaia Cámara de comercio de Gipuzkoa Bayonne Pays Basque Txingudi